toponymie

toponymie

L’origine du nom de « Virazeil »

L’orthographe actuelle de Virazeil s’est fixée tardivement. Dans une région où pendant longtemps, la « culture orale » et le parler gascon ont dominé, il existait de nombreuses variantes du nom.

En 1259, Aude de Beauville rendait hommage au Comte de Toulouse pour conserver son fief de « Birhazel ». La même année, Edouard Ier, roi d’Angleterre, sollicite le soutien d’Arnaud de Marmande, seigneur de « Virazeyt ».

Le préfixe « VIR- » indiquerait une situation près d’une voie antique : or un tronçon de voie romaine a été trouvé au lieu-dit Lachère…

Autre hypothèse : une origine étrangère à la région (un lieu-dit albigeois du nom de Virazets).

Toponymie des lieux-dits

De tradition germanique :

  • La Tuque signie « sommet » et peut avoir une origine celtique.

Toponymes occitans :

  • Gabaret désigne un lieu planté de genêts
  • Malvirade signifie « mal tournée ou mal orientée »

Toponymes francisés, formés des noms des familles d’immigrants de langue d’oïl :

Belair, Jean du Puy, France, Croix du Mort

Liste alphabétique :

  • Arrendats : Un arrendat était jadis un bien foncier donné en fermage, en échange duquel, celui qui le travaillait devait verser un « arrentement », une redevance.
  • La Bastisse : En Provence, on appelle cela une bastide. Il s’agit d’une grande maison, parfois forte.
  • Berdot : Endroit vert
  • Bernus : Endroit planté de vergnes
  • Colombrine : Du XVIIIème au XXème siècle, les propriétaires terriens bâtissaient des pigeonniers ou des colombiers pour recueillir la fiente des pigeons car elle était vendue à prix d’or aux maraîchers de Paris. Mélangée avec de l’eau, c’était un formidable engrais.
  • Côte de France : Quand l’Aquitaine était anglaise, cet endroit se voulait français. 
  • Estieu : Lieu où l’on parquait les moutons ou les brebis au retour des estives. Jadis, les bergers conduisaient leurs moutons dans les Pyrénées et les ramenaient aux premiers froids à l’Estieu.
  • Forçat : Lieu planté d’arbres et souvent de chênes.
  • Gabarret : Bourbier, terrain gras, boueux.
  • Lanauze : La nouvelle. Il s’agit probablement d’une nouvelle maison.
  • Marrau : Bélier, bouc.
  • Peyrou : Endroit pierreux.
  • Pistoulet : Petite cascade ou petite source qui « pissait » un peu.