château

château

Origine et histoire

Le château a été bâti vers 1774 sur les plans de Victor Louis (architecte du Grand Théâtre de Bordeaux) pour Jacques Daugeard, baron de Virazeil dont l’épouse est apparentée à Paul Nairac, négociant de Bordeaux.

1823 : Le Vicomte de La Gervasie, gendre de M. Daugeard, baron de Virazeil, vend le château à Félix Alexandre d’Aubert, second marquis de Peyrelongue.

1940 : Le colonel André d’Aubert, cinquième marquis de Peyrelongue, vend Virazeil à des acquéreurs du Nord qui emportent bibliothèque, argenterie et statues.

1962 : Le château est revendu à la Ligue pour l’Adaptation du Diminué Physique au Travail (L’ADAPT) dont la fondatrice est Melle Suzanne Fouche.

Architecture

Le château offre une forme rectangulaire, bien calée sur un socle cerné où paraissent par endroit les ouvertures allongées des sous-sols voûtés. L’aspect extérieur est à la fois simple et d’une élégance bien classique .

Le parc présente les caractéristiques d’une composition aussi classique car construit selon le style ordonnancé des parcs du XVIIIème siècle avec perspective et symétrie.

L’espace central, en prairie, est encadré par deux majestueuses allées bordées de platanes, tandis que les espaces plantés se trouvent proches des bâtiments.La façade d’arrivée est composée de deux escaliers à balustres montant en divergeant vers deux terrasses qui butent sur les ailes latérales.

La comparaison de ce château avec la façade extérieure du Grand Théâtre de Bordeaux, construit par l’architecte Gabriel, est flatteuse et laisse de nombreuses interrogations sur l’identité de son concepteur.